C’Koment Magazine Spécial Mode : « Mon point de vue « 

Hello,

De retour avec un article peu commun.

Il y a quelques semaines déjà sur Twitter il y avait une sorte de rendez-vous entre les professionnels de la mode au Cameroun. Bien évidemment tout le monde était appelé à participer mais le but était de concentrer lors de ce débat des professionnels de la mode aptes à répondre à des questions et aussi à partager leur ressenti.

Ce débat fut l’initiative de C’koment magazine, si vous voulez retrouver les interventions suivez #CKMODE sur twitter. J’ai lors de ce débat porté ma casquette de blogueuse et fait part de ma déception quant à la place de blogueuse au Cameroun.

Il en est ressorti que les marques se sont senties bernés par les blogueurs qu’ils ont souvent approchés. Ces blogueurs n’avaient d’intérêt pour la marque que de faire un shopping casi – gratuitement. Les retours des articles ou posts faits par les blogueurs sont infimes.

De mon point de vue j’estime recevoir un accueil en général froid de la part des marques. Effectivement des fois je m’attends à recevoir gratuitement des articles pour donner un avis mais cela ne peut toujours être le cas. Dès lors que je fais l’effort de me présenter aux marques, j’espère éveillé leur curiosité à mon endroit. Mais ce n’est pas encore le cas aujourd’hui au Cameroun. Concernant la relation de collaboration blog – marque, nous en sommes tous venus à la conclusion qu’il y a des mauvaises herbes partout mais pour autant on devrait mieux se soutenir.

La semaine qui a suivi le débat sur twitter, C’Koment nous gratifiait d’un magazine spécial mode résumant les acteurs phares du monde de la mode au Cameroun. Créateurs, mannequins maquilleurs et photographes chacun donnait son point de vue sur l‘état de la mode au Cameroun.

Parce que le magazine est fourni et extrêmement intéressant je vous laisse le lire ( Cliquez ici).

Mon point de vue sur le magazine : Je suis contente de découvrir autant de créateurs et d’acteurs dans la mode camerounaise. Sauf erreur de ma part, personne n’a su regrouper toutes ces personnes dans une revue. De ce que j’ai lu, ce sont des professionnels prêts à travailler correctement avec des stratégies de communication bien définies. La mode camerounaise existe bel et bien mais est peu connu. Les seuls acteurs qui pour moi manquaient c’étaient les éternels blogueurs et blogueuses. Ma question est : Sont-ils inexistants ou absents ?

Les blogueurs sont aujourd’hui d’une grande importance, quels que soient les domaines, ils donnent des avis qui sont suivis par beaucoup de personnes, certains sont de véritables personnalités publiques et leurs opinions font office de vérité pour beaucoup de leurs followers. La blogosphère devient un lieu où on se renseigne avant l’acte d’achat. Pas que nous soyons indispensables mais nous sommes utiles.

Mon souhait en tant que blogueuse est que nous soyons plus considérés, plus recherchés et mieux accueillis par le monde de la mode camerounaise. Je ne suis pas défaitiste et je sais que ce sera un autre tournant pour élever la mode camerounaise au rang qu’elle mérite. Prenons l’exemple  de nos voisins nigérians, les blogueurs sont aujourd’hui des références. Les marques ont un budget blog dans leur plan de communication et c’est un pari gagnant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En bref C’Koment a su mettre la lumière sur un domaine riche mais peu connu. C’est un réel plaisir de voir un si beau et bon travail. Peu de magazines, voire aucun n’a fourni un papier d’une aussi grande qualité, en matières d’images et de contenu. J’attends impatiemment le prochain numéro, encore plus celui qui parlera de la mode et du lifestyle.

Quant à moi retrouvez moi très bientôt.

J’ai enfin fini mes examens et je suis en vacances.

 

Finesote … 😘😘😘

 

Publicités

2 commentaires

  1. Bonjour Finesote,

    Je viens juste de découvrir ton blog par l’intermédiaire du lecteur WordPress. Comme tu peux le constater sur notre blog, je travaille pour un blog d’entreprise de TPE camerounaise. C’est en tant que blogeuse et entreprise que je souhaiterais apporter ma contribution sur la faible présence des blogs dans les stratégies d’entreprises camerounaises.

    Le problème du partenariat blogging-entreprise au Cameroun tient sur trois points: le faible trafic de ces blogs, l’absence de réels blogeurs influenceurs, et surtout l’absence de blog faisant figure de référence dans un domaine précis.

    Les problèmes de trafic, honnêtement, je ne pense pas avoir quoi que ce soit à te dire sur ce point.

    L’absence d’influenceurs & de références: Le tout n’est pas d’avoir de la visibilité ou de générer du contenu. Pour une marque, il faudrait encore que l’opinion d’un blogeur ait un réel impact et induise un changement de comportement chez ceux qui le lisent. Malheureusement, beaucoup de blogeurs camerounais écrivent un peu au bonheur la chance et/ou n’approfondissent pas leurs sujets, ce qui fait qu’ils n’ont pas réellement une expertise dans un domaine. Ils disent donc ce que d’autres ont déjà dit sans y incorporer de valeur ajoutée. Et comme ils sont trop généralistes, leur audience n’est pas qualifiée et aura donc un très faible de taux de conversion pour une marque. C’est pourquoi, comme tu l’as toi même souligné, pour la plupart des marques, les retours sont infimes, voir nuls. Pour prendre le cas du Nigéria, les blogeuses qui sont des références ont des niveaux d’expertise pas possible dans leur domaine: elles ne se contentent pas de juste relayer des tendances, elles les créent.

    C’est vrai que les blogeurs sont utiles. Nous avons un blog, bien évidemment, je ne vais pas dire le contraire. Mais avant de penser à monétiser ou à mettre sur pied des partenariats, les blogeurs camerounais devraient se concentrer sur la qualité, la fréquence de leurs contenus et la création d’une communauté engagée.

    Désolée pour la longueur du texte. C’est juste que je souhaiterais vraiment que la situation du blogging s’améliore au Cameroun. Et pour cela, des efforts doivent être faits des deux côtés.

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ta contribution. Moi en tant que blogueuse je travaille dessus. Et j’espère apporter beaucoup plus. Ma ligne éditoriale reste la découverte du Cameroun je m’y attèle autant que possible

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s