cameroun, Cuisine, decouverte, food, Lifestyle, musique

Pourquoi je ne mettrais plus mon pied au Bebop?

Hello tout le monde,

Avant de vous expliquer pourquoi je n’irais plus au Bebop de mon propre chef, laissez moi vous mettre dans le contexte.

J’ai un groupe de copines avec lesquelles nous avons pour habitude de nous retrouver prendre un verre de temps en temps. Jeudi dernier nous avons décidé de nous retrouver au Bebop pour la deuxième fois.

Qu’est ce que le Bebop?

Le Bebop est un bar à cocktails situé à Bonapriso, plus précisément sur la rue du restaurant « la marmite ». J’y étais aller plusieurs fois déjà. La première fois ce qui m’avait plu c’était la diversité des cocktails. Je pense avoir pris un mojito. Il était pas mal. Pas de quoi en faire un plat mais c’était bon.

Ce qui m’y a toujours attiré c’est l’ambiance et la décoration. Comme un air de vacances. Je suis fan de la déco et de l’atmosphère dégagé par l’endroit.

Vous voyez vous même le cadre est sympa. Concernant les prix, assez élevés mais ça reste convenable pour le quartier.

Appréciez les prix, on y va pas au hasard. Une sortie au Bebop est programmé. Comme notre sortie entre filles qui étaient programmées.

Je vous explique donc pourquoi je n’irai plus sauf si on m’invite et qu’on insiste LOURDEMENT.

Ce jeudi, nous sommes arrivées au compte-goutte. On a eu un petit délire qui consistait à se chambrer sur notre ngueme*. Le ngueme c’est quand le compte bancaire passe au rouge.

Quand la serveuse est arrivée on rigolait sur ce sujet et on a demandé à la serveuse la boisson la moins chère. Sur la carte c’était un thé nature facturé à 1000 Xaf. On a pris ça surtout pour patienter le temps que les autres arrivent.

Au fur à mesure le groupe grossissait. Nous nous sommes laissés aller aux commentaires. Mais nous avions une gêne: la musique. Elle était trop forte. On ne s’entendait plus parler et surtout nous commencions à avoir mal à la tête.

Une de nous est descendu voir les serveuses pour demander de baisser le son. Elle s’est faite remballer. Quelques minutes plus tard , je suis descendue pour demander gentiment à la serveuse de baisser le son qui nous importunait. Tenez vous bien. La dame me regarde à peine et me dis qu’elle ne peux rien faire pour nous. Je lui dit que ça nous fait mal à la tête. A elle de me rétorquer que c’est pour couvrir nos voix car nous parlons trop forts.

😳😳😳

Je pense être restée une bonne minute, la dame m’a carrément tourné le dos. Je l’interpelle et elle rajoute que de toute façon c’est un client qui a mis la musique et qu’elle ne baissera pas.

Je remonte déjà énervée. Autant vous dire que je rougissais de colère dans mon coin. J’ai fais signe à mes amies d’abréger qu’on aille ailleurs.

La deuxième serveuse nous ramène donc l’addition. Chacune payait son verre. Mais nous n’avions pas de petites coupures juste des billets de 5000 Xaf et 10000Xaf.

J’ai pris à ma charge 3 thés. Chacun étant à 1000 Xaf donc si je ne suis pas trop bête ça fais bien 3000 Xaf à payer. Sachant que j’avais un billet de 5000 Xaf, combien devraient elles me rembourser?

2000 Xaf bien sûr. Rien de bien compliqué.

Étant déjà énervée, je descends à la caisse, je fais savoir à la dame que je prends à ma charge 3 thés et que j’ai 5000 Xaf. Je prenais gentiment mes photos le temps que les dames fassent la monnaie car il y a TOUJOURS UN PROBLÈME DE MONNAIE dans les commerces.

Dans mon écrit je vous épargne la manière hautaine avec laquelle elle me regarde. Je ne me suis pas cachée de lui dire que si elle n’est pas contente c’est pareil.

Est ce qu’elle me gère? Elle a fait ses comptes et ils n’étaient pas bon parce que je n’avais toujours pas mes 2000 Xaf. Je lui fait la remarque. Madame reste là les bras croisés sans dire un mot. 🤬🤬.

Un monsieur arrive et demande ce qui se passe avec la musique? Apparement trop forte. On nous explique que c’est un client qui a mis la musique. Ce client étant un ami du patron, il a tous les droits et donc nous, autres clients on subi et on la ferme.

🤫🤫🤫🤫🤫🤫🤫

OK. Cela en est assez. Je lui dit de se dépêcher de me donner ma monnaie. Elle m’explique qu’elle n’a rien à me donner car elle m’a facturé un thé au gingembre à 2000 Xaf. Je pète littéralement un câble. J’ai insisté pour avoir un thé nature à 1000 Xaf et mes 2 autres amies aussi. Dans le thé que nous avons reçu il n’y avait pas de gingembre.

Donc je récapitule: on me facture un thé que je n’ai pas eu et on refuse de me rendre ma monnaie. Tout ceci accompagné par une attitude condescendante.

Après avoir craché tout mon mécontentement, je décide de partir et de les laisser avec. Je n’allais quand même pas me battre pour 2000 Xaf.

Voilà ma mésaventure au Bebop. Une fois de plus, si les consignes du patron sont de laisser ses amis faire ce qu’ils veulent, merci d’écrire sur la porte d’entrée:  » Bar réservé exclusivement à mes amis ». De plus les serveuses feraient mieux d’apprendre la courtoisie et l’honnêteté.

C’est pour ces raisons que je n’irais plus au Bebop sauf invitation et insistance. Je ne me lasserai pas de dire à ces filles comment elles se sont mal comportés envers nous.

En bref mauvaise expérience malgré un fort potentiel. Je pourrais écrire des pages mais je vais m’arrêter ici et vous souhaiter un bon week-end.

Finesote … 😘😘😘

Publicités

15 réflexions au sujet de “Pourquoi je ne mettrais plus mon pied au Bebop?”

  1. Tu y allais pour le cadre et les cocktails. Moi j’y allais surtout pour l’ambiance sereine qui se démarquait de celle de tous les autres pubs de la ville qu’on sait très bruyants… ce soir la ils défiaient la canne à sucre !!! Très mauvais service sous le regard muet et contemplatif du patron!! SMH

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour le feedback, je crois que j’aurais réagi comme toi, hormis le fait qu’une commande doit etre respectée à la lettre et que toute erreur devrait revenir à l’hote; la politesse c’est vraiment la moindre des choses.

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour Madame,

    Et merci pour cet article détaillé.

    Je suis Calvin, le gérant du BeBop. Je me permettrai d’exercer ici un (petit) droit de réponse à votre article.

    Tout d’abord nous sommes désolés si nous avons pu vous heurter de quelque manière que ce soit. Nous insistons particulièrement sur la qualité de service dans notre établissement, notre staff travaille avec nous depuis des années et est donc impliqué, conscient et professionnel, comme pourra en témoigner la très grande majorité de nos clients. Ceci dit, s’agissant de facteur humain rien n’est figé, et donc nous nous excusons si un membre de notre personnel a eu un comportement inaproprié.

    Maintenant sur les faits : il ressort des différents témoignages des clients présents que vous et vos amies étiez EXTREMEMENT bruyantes, au point que plusieurs clients ont quitté les lieux à cause du bruit. Un des clients présents,qu’on aperçoit sur votre 4e photo, est même allé jusqu’à augmenter le volume de la musique pour couvrir votre conversation.
    Vous le dites vous-même dans votre post, vous avez pris trois thés, alors que vous étiez plus d’une dizaine.

    Enfin sur la méthode : dans une démarche constructive, vous auriez peut-être pu me contacter pour parler de votre mécontentement ? Je suis présent, disponible, à l’écoute et ouvert à la critique constructive. Africaine et optimiste, on pourrait imaginer que vous soyiez également dans une démarche positive et constructive, au lien d’employer votre pouvoir de nuisance pour la destruction sur internet…

    Bref, il semble que les torts soient donc partagés dans cette affaire:
    1) Nos torts:
    – une attitude discutable
    – pas de monnaie
    – musique trop forte

    2) Vos torts:
    – venir à 12 et seules 3 personnes consomment
    – avoir été très bruyantes au point d’indisposer les autres clients

    A votre disposition pour en parler de manière constructive.

    Bien à vous

    Calvin

    J'aime

    1. Bonjour, Monsieur

      Je me permets de vous répondre également.
      Je ne ferai pas de longs discours.
      Oui vous avez vos torts. Concernant les nôtres:
      – si nous parlions trop forts. La bienséance veut qu’on nous avertissent. Nous ne savions pas que nous dérangions.
      – ensuite il n’y a pas que 3 personnes qui ont consommés. Juste que j’ai pris à ma charge la consommation de 3 personnes.

      Oui je suis africaine et optimiste mais je n’aime pas qu’on me prenne pour une idiote. Je suis une cliente comme une autre on a pas à me dire que les amis du patron font comme ils veulent et que je dois juste m’en accommoder.
      J’utilise mes mots pour faire part de mon expérience et vous avez bien vu que je n’ai ni caché le nombre ni le fait qu’on ai été bruyantes. Vos employées ont très mal réagi. Je n’essaye pas de vous descendre. J’étais une consommatrice de votre concept jusqu’à lors. Donc n’essayez pas de me faire passer pour une personne qui cherche à vous nuire.

      Cordialement

      J'aime

    2. Cher Monsieur le gerant , étant présente ce soir je pense que tout aurait été plus simple si une de vos employées venait poliment nous demander de baisser d’un ton. Vouloir resoudre un problème de bruit par du bruit ne rime à rien.
      Concernant nos commandes je suis desolée mais nous avons pri bien plus que 3 thés ( dont les commandes n’ont pas été bien prises ). Et même si cetait 03 thés, on ne simplifie jamais la recette qu’ un client fait.
      Cordialement

      Aimé par 1 personne

  4. Vous êtes bien GONFLE monsieur !
    Peu importe, un client se plaint, tu défends ton personnel et ton établissement, mais pour calmer le jeu, tu ne vas pas faire un post du genre : « OUI, MAIS… (plein de condescendance en plus) », non, non et NON ! Là, il faut que vous appreniez ce qu’est le service clientèle. Le client exprime un malaise, tu proposes de revivre l’expérience dans de meilleures conditions et gère en aparté avec la personne.
    Très cher Finesote, je te l’avais dit, tu as été trop gentille dès le départ.
    Bref, je prépare un outil qui va très vite pousser les établissements de la place à se mettre à niveau. On ne veut plus les plaisantins qui se forgent de leurs « amis » pour dire qu’ils vont péter sur les autres clients. On va bien les traiter et changer d’établissement autant de fois que nécessaire et écrire des billets exprimant notre mécontentement autant que possible.
    Mais je rêve !

    Aimé par 1 personne

  5. Finesote, Yvanne,

    Merci pour vos réponses constructives qui vont nous permettre d’avancer. Je pense qu’en cas de problème de cette nature on peut discuter entre clients et responsables, ne serait-ce que pour donner une chance à l’établissement avant le grand déballage sur Internet. A l’issue de cette discussion si la direction est aussi mauvaise que le service alors oui, feu à volonté! Pour ma part je suis disponible et très souvent présent au BeBop justement pour gérer tous types de situations.
    Si jamais, à l’encontre du titre de votre post, vous remettez les pieds au BeBop un jour, n’hésitez pas à vous manifester pour que nous échangions sereinement à ce sujet.

    Bien à vous

    Calvin

    J'aime

    1. Cher Monsieur Calvin,

      Vraiment un peu de bonne foi de votre part serai la bienvenue. Vous étiez sauf erreur de ma part présent lors de l’altercation avec vos serveuses. Si vous vouliez vraiment éviter une contrariété vous auriez dû réagir à ce moment.

      Mon blog fonctionne de cette façon. Je n’ai pas besoin d’un avis quelconque sur le moment où j’écris un article.
      Ne vous sentez pas spécialement visé vous n’êtes pas le premier institut qui reçois un mauvais avis de ma part. Mais vous êtes bien le premier a aussi mal régler le problème.

      A titre d’information surtout pour vous. Quand il y a un mécontentement entre deux clients, c’est à vous de le régler. En l’occurrence si nous avons gêné un client, il aurait fallu nous interpeller sur le problème. Aussi simple.

      Concernant le problème de factures, manque de monnaie, mauvaise prise des commandes.

      Malgré ça vous essayez encore de me faire passer pour la mauvaise. Je ne le cache pas je l’ai mauvaise.

      Cependant. Il me reste encore mes 2000 dans votre caisse. Un jour peut être je viendrai les chercher.

      Au plaisir.
      Vous êtes le bienvenue sur mon blog quand vous voulez.

      Cordialement.

      Finesote.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s